Témoignages de familles

Être aidé

Permanences téléphoniques

Soutien moral

Soutien juridique

Témoignages de familles

 

Nous vous invitons à découvrir ci-dessous les témoignages poignants de familles de victimes.

Le Syndrome du Bébé Secoué est un acte de maltraitance volontaire qui détruit des vies (celle de l’enfant victime mais également celles de son entourage). Le témoignage de la famille d’Emrys, de Zoé ou de Tom montre l’impact qu’à le SBS sur la fratrie de ces enfants victimes.

Axel, victime du SBS à l’âge de 4 mois 1/2

Notre fils a été victime du syndrome du bébé secoué à l’âge de 4 mois et demi, acte de maltraitance perpétré par un tiers extérieur à la famille.
Après un parcours hospitalier de plusieurs semaines, au cours desquelles il a dû subir plusieurs opérations à caractère vital, Axel a pu regagner le domicile familial. Cependant ce n’était plus le même enfant.

A ce jour âgé de 3 ans et demi, il ne marche toujours pas, présente une hémi-négligence du membre supérieur gauche, ne parle pas, n’a pas acquis la propreté, souffre d’une déficience visuelle (…)

Lire la suite

Calie, décédée du SBS à l’âge de 7 mois

Nous sommes les parents de Calie, décédée à l’âge de 7 mois après avoir été secouée par sa nourrice.

Nous avons ressenti le besoin avec mon conjoint de contacter l’Association Tatiana afin d’échanger avec des familles ayant vécues le même drame, la même souffrance, le même désarroi face à la justice.

Le premier sentiment que nous avons eu est « nous ne sommes pas les seuls » et c’est là que vous réalisez que ce ne sont pas des cas isolés.

Les échanges que nous avons pu avoir nous ont touché, bouleversé. Il y a beaucoup de bienveillance, d’écoute et de soutien.

Nous devons témoigner, les gens ne doivent pas rester dans l’ignorance sur les conséquences du syndrome de bébé secoué (…)

Lire la suite

Emrys, victime du SBS à l’âge de 7 mois 1/2

Je suis maman de deux enfants. Une grande fille de 9 ans et un garçon de 6 ans.

Nos deux enfants ont été plus que désirés, et nous les choyons comme un prince et une princesse depuis le jour de leur naissance.

Mais le 19 septembre 2013, mon fils a été secoué par sa nourrice agréée.

Ma fille avait alors 4 ans et mon fils 7 mois.

Notre vie était idéale, deux magnifiques enfants, ma fille qui chouchoutait son petit frère, une famille comme j’en avais toujours rêvé.

Aujourd’hui, je veux parler de ma fille, de tout ce qu’elle a subi et de sa vie qui a entièrement été chamboulée (…)

Lire la suite

Zoé, victime du SBS à l’âge de 6 mois

Aujourd’hui je souhaite vous faire part de mon témoignage personnel sur le syndrome du bébé secoué. J’ai déjà expliqué plusieurs fois l’histoire de ma petite fille qui a été secouée à l’âge de 6 mois par l’assistante maternelle qui la gardait. J’ai longuement décrit ces années de douleur, ses séquelles et années de rééducation intense.

Mais aujourd’hui j’aimerais vous parler de deux autres victimes elles aussi. Ce sont les deux petits frères de Zoé. Je me contenterai de parler de Robin, car Samuel est encore très jeune et, bien qu’il se rend bien compte qu’il est plus rapide que sa sœur (…)

Lire la suite

Tom, décédé du SBS à l’âge de 4 mois

Outre HANDICAPER ou TUER le syndrome du bébé secoué  fait d’autres victimes, la fratrie. Voici comment cette criminelle a meurtri ma famille.

Nous avons 4 enfants, B. 6 ans (2 ans lors des faits), Tom, P. (3 ans) et E. 19 mois. Par ce témoignage, je me permets de relater quelques faits que nous, adultes, avons subi mais surtout que notre aîné B. a subi par ricochet. Outre l’aspect immédiat du SBS sur notre fils Tom (coma puis décès) il a fait une autre victime, notre aîné, lui provoquant des blessures invisibles mais bien réelles (…)

Lire la suite

Maman de P., une rencontre inattendue

Le Syndrome du Bébé Secoué détruit des vies : celle de l’enfant victime mais également celle de sa maman, de son papa, de son frère, de sa sœur, … Les lésions psychologiques sont grandes et il est parfois très difficile de contenir sa colère mais aussi ses émotions. D’aucun dirait « il faut avancer dans la vie ». Nous, nous vous demandons de vous glisser quelques minutes à la place de cette famille qui a vu sa vie quotidienne basculé à la suite de cet acte de violence extrême qu’est le SBS :

« Il y a quelques jours, une rencontre inattendue tant redoutée s’est produite. Depuis fin 201*, j’espère ne jamais croiser le monstre qui a maltraité P., au point de risquer de lui prendre sa vie (…)

Lire la suite